Qu’est ce que l’innovation collaborative ?

Qu’est ce que l’innovation collaborative ?

De manière très classique, on peut affirmer que l’innovation “introduit quelque chose de nouveau et de précieux” . Mais un nouveau phénomène émerge en entreprise : l’innovation collaborative. Des entreprises de secteurs parfois très différents décident de combiner leurs connaissances et leur expérience pour générer une nouvelle valeur à travers des produits, des services et des processus.

L’open innovation : la clé de toute innovation collaborative

L’open innovation (ou innovation ouverte en bon français) est centrale dans toute question d’innovation collaborative. Elle est définie par des “entrées et sorties délibérées de connaissances pour accélérer l’innovation interne”. Autrement dit, on sort du cloisonnement des services R&D de l’entreprise pour s’ouvrir à des apports extérieurs dans son processus d’innovation. Cette définition n’est pas statique : de nombreux débats se posent sur le degré d’ouverture ou le cadre. Mais une chose est sûre : une entreprise ne peut plus rester en circuit fermé face au rythme effréné des innovations de notre époque.

Sans innovation majeure, une entreprise a de plus en plus de mal à faire la différence sur un marché globalisé ultra-concurrentiel. Les nouveautés arrivent de plus en plus vite, et les innovations de rupture sont elles-aussi plus fréquentes. Face à la concurrence, le collectif est une force incontournable. Concrètement, comment faire une innovation ouverte et collaborative ? Plusieurs modèles sont possible.

Quelles sont les différentes méthodes pour faire une innovation collaborative ?

Passer par une start-up

De nombreuses multinationales ouvrent leur centre R&D à des startup prometteuses, soit en les rachetant, soit en collaborant directement avec elles. Ceci présente un double avantage : elles disposent de la force de frappe d’un grand groupe, et de la flexibilité d’une petite structure.

Les incubateurs sont de bons exemples sur ce sujet. Ces structures mettent à disposition des jeunes pousses de nombreux moyens. Elles bénéficient de locaux où se développer, tout en recevant une aide juridique, financière, et des formations. Appelés “intrapreneurs”, nous pouvons considérer cela comme un investissement sur le long terme. L’objectif est de faire germer une idée qui changera la donne, et prendra de court les organisations plus classiques.

Malheureusement, ce genre de pari peut s’avérer très risqué, du fait du manque d’expérience de certains entrepreneurs, aussi talentueux soient-ils…

Faire appel à une société spécialisée dans l’externalisation de la R&D

Certaines entreprises disposent de plusieurs décennies d’expérience en matière d’innovation collaborative. Leur expertise se situe précisément dans le fait d’innover pour les autres, avec des idées parfois difficile à concrétiser en interne.

Voici un exemple très concret. L’entreprise Groupe Zebra, spécialiste de l’innovation, travaille sur des projets pour deux clients renommés : Michelin et Babolat. Dans un esprit collaboratif, ses équipes ont décidé de faire un produit qui réunit l’expertise de ces deux sociétés. Ainsi naît la chaussure Babolat Propulse. Pour plus d’adhérence et de performance, les semelles de la chaussure furent développées en partenariat avec l’ingénierie de Michelin. Cette alliance stratégique est profitable aux deux clients, qui voient l’opportunité d’étendre leur business à de nouveaux horizons.

Quelle solution est la moins risquée ?

Nous pensons qu’une agence d’innovation collaborative est la mieux placée pour faire de l’open innovation maîtrisée et efficace. Le processus collaboratif peut être étendu à toute la chaîne de valeur. Même à la recherche de collaboration avec d’autres organisations qui se complètent.

L’innovation collaborative a tendance à ajouter de la valeur sous plusieurs aspects aux entreprises qui la pratiquent :

  • Construire des alliances à long terme basées sur la confiance
  • Générer de nouvelles opportunités commerciales
  • Augmenter les chances de créer des produits et services plus performants
  • Réduire le coût total de développement de nouveaux produits et services
  • Diminuer l’aversion au risque

Aujourd’hui, l’innovation et la collaboration ont cessé d’être deux concepts distincts et sont devenues une réalité de plus en plus intégrée.

Conclusion

En fin de compte, la question est de savoir comment tirer parti de l’humain et du technologique pour tirer le meilleur parti des outils dont vous disposez et faire passer la réalité de votre secteur au niveau supérieur d’innovation. Cette forme d’innovation représente un nouveau modèle d’entreprise pour réussir dans un environnement de plus en plus incertain et changeant.

Articles similaires

Pourquoi faire appel à une entreprise de traitement des eaux pour son entreprise ?

Pourquoi faire appel à une entreprise de traitement des eaux pour son entreprise ?

Bien choisir sa franchise dans le secteur du bâtiment

Bien choisir sa franchise dans le secteur du bâtiment

Comment trouver un expert comptable à Angers ?

Comment trouver un expert comptable à Angers ?

Les bacs plastiques pour l’emballage industriel

Les bacs plastiques pour l’emballage industriel